Vignobles gonfrier

  • Château Tanesse

Château Tanesse

Premières Côtes de Bordeaux blanc moelleux

Située sur un tertre élevé des coteaux de Langoiran, cette chartreuse bordelaise fut construite dans la seconde moitié du XVIIIème siècle par la famille du même nom ; 30 hectares de vignes s’étendent autour de la propriété sur des fondations très anciennes. Dominant la forteresse médiévale du XIIIème siècle de Langoiran, un magnifique panorama se déroule des limites du Sauternais aux contreforts de Bordeaux en suivant les méandres de la Garonne.

Située sur un tertre élevé des coteaux de Langoiran, cette chartreuse bordelaise fut construite dans la seconde moitié du XVIIIème siècle par la famille du même nom ; 30 hectares de vignes s’étendent autour de la propriété sur des fondations très anciennes.. L’alternance de brumes matinales et d’après-midi ensoleillés favorise le développement de la “pourriture noble”, un champignon qui permet au raisin de se concentrer en sucres, en arômes et en saveurs. Créer une cuvée appelée « Palissades » reflète la volonté des Vignobles Gonfrier de produire des vins au plus proche du terroir. Ainsi, Palissades du Château Tanesse porte le nom des deux parcelles, toutes les deux attenantes et situées en contrebas de la chartreuse d’où sont issus les vins de cette cuvée.


TÉLÉCHARGEZ LA FICHE TECHNIQUE

A.O.C. : Premières-Côtes-de-Bordeaux moelleux


Commune : Langoiran


Superficie du vignoble : 3 hectares


Terroir : Coteaux limoneux et argilo-graveleux


Encépagement : 85% Muscadelle et 15% Sauvignon


Age moyen des vignes : 17 ans


Viticulture : Taille traditionnelle bordelaise à deux bois avec pliage à plat. Enherbement maîtrisé des rangs de vignes ou travail mécanique afin d’améliorer la vitalité des sols et la biodiversité.
“Travaux en vert” réalisés manuellement pour favoriser une répartition homogène et une bonne aération des grappes. Vendanges mécaniques.

L’ensemble du vignoble est conduit en agriculture raisonnée et certifié Haute Valeur Environnementale, et Terra Vitis (depuis le millésime 2018).


Vinification : La récolte est tardive afin de permettre aux baies d’arriver à sur-maturité et de produire ainsi une quantité plus importante de sucres. Pressurage doux en pressoirs pneumatiques. La fermentation de la muscadelle est effectuée en cuves alors que celle du sauvignon est directement faite en futs de chêne français.  La fermentation s’arrête avant la consommation de tous les sucres, laissant ainsi une teneur en sucre résiduel de l’ordre de 50g/L.


Élevage : En barriques de chêne français (4 mois pour la Muscadelle et 50% du Sauvignon pendant 5 mois).


Notes de dégustation :
Une jolie robe légèrement dorée et d’une parfaite limpidité. La muscadelle, présente en quantité tout à fait atypique dans ce vin, donne de très beaux arômes de fleurs blanches et une complexité aromatique très intéressante. L’assemblage avec le Sauvignon permet au vin d’acquérir des notes d’agrumes telles que la mandarine ou le pamplemousse. En bouche, les deux cépages se complètent parfaitement et forment ainsi un vin avec une remarquable fraicheur et un bel équilibre entre les sucres et les acides.