Vignobles gonfrier

  • la vinification

La vinification

Le processus de vinification est réfléchi et adapté à chaque cépage, à chaque parcelle et aux caractéristiques gustatives qui font la renommée et la particularité de chacun des Châteaux des Vignobles Gonfrier. Les cuviers, d’une capacité de 90 000 hectolitres, comprennent du matériel ultra-moderne et sophistiqué (pressoir pneumatique, système de refroidissement, thermorégulation etc.). A chaque étape de la vinification, une traçabilité rigoureuse encadre les opérations sur les vins et les pratiques d’hygiène.

• Les raisins rouges sont refroidis pour pouvoir subir une courte macération à froid, qui favorise l’émergence du caractère fruité tout en préservant la souplesse et la finesse des futurs produits. La fermentation alcoolique se fait en cuves, entre 26°C et 30°C. Les raisins macèrent pendant trois semaines en cuves. Les vins sont ensuite écoulés et assemblés, prêts à débuter la phase d’élevage.

• Les raisins blancs subissent une macération pelliculaire à froid sous gaz inerte (CO2). Suite à un pressurage lent et doux, une stabulation au froid permet de donner du gras et une certaine richesse aromatique au vin. La fermentation alcoolique se fait alors en cuves grâce à différentes souches de levures, ce qui renforce la complexité du vin. Une partie des Sémillons fermente en barriques. Les lots sont ensuite assemblés dans les cuves.

• Les vins rosés sont produits par pressurage direct de la vendange, ce qui permet de préserver de toute oxydation et d’obtenir des vins d’un rose très pâle, fruités et légers en bouche.

• Le clairet est issu d’une macération légère. On obtient ainsi un vin de couleur vive avec en bouche des notes fruitées puissantes.