Vignobles gonfrier

  • Château Le Gardera

Château Le Gardera

Bordeaux Rosé Bio

La famille de Gardera qui possédait la propriété sous Louis XIV lui laissa son nom mais le Château actuel fut construit sous Napoléon III vers 1850. La société Cordier (négociant bordelais de vins) se porta acquéreur en juin 1951. Conservant le vignoble, elle céda le Château et son parc à une association qui y créa le “Foyer pour scolaires et apprentis”. Aujourd’hui, c'est la famille Gonfrier qui est à la tête de l’exploitation. Conscients de la richesse du terroir, la famille Gonfrier s’attache à valoriser celui-ci année après année. Situé sur un éperon rocheux en surplomb de la Garonne, ce vignoble embrasse l’un des points de vue les plus réputés de la région. 

Les parcelles du Château Le Gardera sont localisées sur les coteaux de Haut Langoiran avec une texture argilo graveleuse sur roche calcaire affleurante. Les travaux mécaniques du sol sont menés rigoureusement afin de favoriser une biodiversité dans le vignoble.

 

TÉLÉCHARGEZ LA FICHE TECHNIQUE

A.O.C. : Bordeaux Rosé


Commune : Langoiran


Superficie du vignoble : 5 hectares


Terroir : Plateau argilo graveleux sur roche calcaire et coteau abrupt


Encépagement : 70% Cabernet Sauvignon, 20% Cabernet Franc et 10% Merlot


Age moyen des vignes : 25 ans


Viticulture : Les parcelles de ce domaine sont conduites en Agriculture Biologique depuis le millésime 2010. Les désherbants ont été remplacés par un travail du sol à la charrue.
La protection du vignoble favorise les méthodes préventives et naturelles avec l'utilisation de minéraux comme le cuivre ou le soufre. Ceci est propice au maintien d'une biodiversité sur le vignoble.
Nous attachons un soin particulier à la taille et aux opérations en vert comme l’ébourgeonnage et l’effeuillage qui sont réalisés manuellement. L'épamprage est soigné pour favoriser une répartition homogène et une bonne aération des grappes. 


Vinification : Les raisins sont sélectionnés sur leur potentiel aromatique par dégustation de baies. Après éraflage, ils sont délicatement pressés dans un pressoir pneumatique et sous gaz inerte. Les fermentations ont lieu en petits volumes pour multiplier les souches de levures et gagner en complexité en cuves inox à basse température (16-20°C).


Élevage : En cuves inox.


Notes de dégustation :
Une teinte rose avec une robe profonde. Un nez marqué par les  petits fruits rouges tels que la groseille et les fraises des bois, c'est gourmand. Une jolie bouche légère mais ronde avec une finale fraiche.